Le Nirvana les doigts dans le zen

Les causeries du Swami Bulchitananda

0,0,0

D – La fin du pétrole

Classé dans : — pandanlag @ 0,0,0

  Ils dansèrent jusqu’au dernier moment…sur le Titanic.

future utilisation

 

Un peu de douceur dans un monde de brut Bien etre brut
Bain de pétrole en institut – Azerbaijan

.

Extrême onction
Très bientôt, nous ne pourrons plus fournir assez de pétrole et de gaz à tout le monde, pour faire avancer une civilisation qui a besoin de toujours plus d’énergie et de technologie pour fonctionner.
Conséquence: Effondrement des économies, tensions sociales, guerres, exodes, épidémies, arrêt du développement, retour au moyen âge. Bienvenu dans le XXIème siècle.

Aucune autre énergie ne peut remplacer le pétrole. Aucun plan d’urgence n’est mis en place par aucun gouvernement, malgré la connaissance de cette catastrophe annoncée. Le pétrole est contrôlé par les banques mondiales qui contrôlent les gouvernements. Ces organismes n’ont aucun compte à rendre et ont des pratiques mafieuses. Les banques sans l’argent du pétrole, trouveront d’autres produits comme les denrées agricoles pour faire des profits. L’agriculture sans pétrole ne produit pas. Une telle domination sur la pauvreté déclenchera la prochaine guerre mondiale.

.
Il n’y a plus assez de pétrole

Nous consommons 6 barils de pétrole pour 1 baril découvert. La clé du futur proche, c’est le pétrole, avec le gaz et le charbon (les énergies fossiles). Il n’y a rien d’aussi énergétique et bon marché que ça. Ce n’est pas seulement l’essence des voitures. Ce sont aussi les engrais, les pesticides, le fioul des tracteurs, des camions de livraison, les avions, les médicaments, l’industrie plastique – ordinateurs, maison, emballages etc. La gestion et le pompage de l’eau.

Sans pétrole vous ne buvez pas, ne mangez pas, ne vous habillez pas, ne vous logez pas, ne vous soignez pas, ne voyagez pas.

Il y aura toujours du pétrole, mais il ne répondra pas à l’ampleur dela demande mondiale qui ne cesse de croître. Aucun plan de grande dimension n’est mis en place maintenant, par aucun gouvernement. La civilisation occidentale va s’effondrer subitement et violemment, entrainant dans sa chute le reste du monde.

Aucune ressource ne le peut le remplacer en termes de coût, de puissance et de domaines concernés. Oui, le solaire, l’éolien, l’énergie marée motrice, géothermique, le nucléaire, l’hydrogène existent. Mais nous sommes devant un problème de coût, de temps, de secteurs d’activités et d’échelle de besoins. Depuis 200 ans nous profitons -bien mal- d’une ressource qui s’épuise pour toujours.

« Comment allons-nous négocier la descente, le sevrage pétrolier »

Image de prévisualisation YouTube

Lien:  http://fr.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY
.
Un peu d’histoire
Savez-vous que les réserves mondiales de l’OPEP ont été surestimées volontairement de plus de 60%, dans les années 80, ce qui fausse nos prévisions de développement. Aucun puits pétrolifère géant n’a été découvert depuis 1962. Les puits de l’Arabie, vitaux pour le monde, sont sur-exploités à coup de dynamite, d’eau sous pression. La moindre goutte de pétrole est recherchée dans le monde. On fore les anciens puits, les petits puits, on cherche en haute mer, dans les sables bitumineux du canada, les territoires écologiques vierges.

Rien ni personne ne sera épargné. Des populations pauvres attaquent des citernes ou vendent l’essence en bouteille, au bord des routes. Des pays sont envahi ou menacés à court terme. L’essence se mélange au sang des populations innocentes et des soldats sacrifiés. Les guerres du Golfe, l’occupation de l’Irak, de l’Afganistan, la guerre en Georgie, la future guerre en Iran, tout cela n’a d’autre but que de préserver ou s’emparer des ressources et routes d’acheminement du pétrole.

bouteilles d'essence


Où en sommes-nous
Nous sommes en haut de la courbe de production. Il reste 50% des réserves de pétrole. Ce qui reste va disparaître très rapidement (au rythme de 6% par an). Ceci jumelé à d’autres difficultés: accroissement de la demande, difficultés d’extraction, mauvaise qualité restante, manque de prospection (le manque de rentabilité entraine la fusion des groupes pétroliers qui investissent de moins en moins). Mais aussi du coût élevé de la vie, des violences militaires, sociales et religieuses, des dérèglements climatiques, des catastrophes écologiques et des effondrements financiers. Reconvertir nos sociétés va coûter cher.

Chaque seconde passée à ne rien faire ou à rigoler, va coûter bien cher. La fierté de notre soit-disant développement nous rend aveugle. Ceux qui se sont enrichis, qui nous gouvernent, savent la vérité. Il connaissent les dossiers et ils ne font rien d’autre que préparer une réponse militaire. Le pire dans notre situation est la volonté de ne rien dire, de ne rien changer à ce mode de vie destructeur, superficiel, non viable. Les 50% de pétrole restant vont coûter très très cher.

bush pompiste
traduction de l’image : « Une chose est certaine:
c’est une torture que de faire venir cette essence sur le marché »

Il nous reste entre 3 et 15 ans maximum (si rien n’est fait de manière forte, maintenant), avant la fin de cette civilisation et la disparition de 90% de la population mondiale. En quelques mois, nous allons nous retrouver au moyen-âge. Il n’y aura plus que des petites communautés et des échanges locaux. Le développement durable et la globalisation sont un mythe, un mensonge, un néo colonialisme.

Les gouvernements espèrent un miracle scientifique mais c’est complètement improbable et immoral. Penser trouver une hypothétique source d’énergie ou fabriquer des appareils pour la capter, sans faire d’efforts et sans s’occuper de la gestion de la présente situation, relève du mensonge assassin d’une civilisation. Les coupables devront être recherchés et jugés pour avoir menti et s’être enrichis sur le malheur des populations.

« Profites du moment présent », comme disent les gourous de tous bords. Les rescapés, ceux qui se seront préparés, apprécieront ton intelligence sur tes entrailles fumantes.

Que faire pour vous préparer au changement?
Consommez moins, éteignez la télé, ne participez plus au gâchis et au mensonge. Videz vos comptes en banque. Rejoignez des groupes locaux de relocalisation, de décroissance, de résistance. Etudiez le système D des pays du Sud (voir Cuba, l’Inde), ils sont déjà passés par l’enfer et ont survécu. Apprenez la relaxation, le jeûne, l’endurance. Un art de combat, le maniement d’armes, les leçons de survie. Les soins d’urgence, le jardinage, les modes de conservation des aliments, etc. Devenez plus autonome, mobile, léger, réactif. Les règles vont changer.

.

Une vidéo d’un journaliste d’enquête français – Soir3 – 4mn58

Image de prévisualisation YouTube

Lien: http://www.youtube.com/?v=9KQ5o2_41As

 

Visitez les autres pages :

Maitre BoulLa presse en parle11/9Les causeriesNeo colonialismeAcroissance ImagesVideos

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Commentaires désactivés.

 

mes pitits Univeres |
Passion Rongeurs |
L'univers de BORIS TCHUENYIM. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pieces of Myself
| Ondine
| apres le viol